Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Le Caire en 2015 et en 2023 : deux dystopies anticipatrices ? Les avenirs funestes de la capitale égyptienne dans Tower of Dreams et Utopia

Authors
  • Madœuf, Anna
  • Pagès-El Karoui, Delphine
Publication Date
Jan 01, 2016
Identifiers
DOI: 10.3917/ag.709.0360
OAI: oai:cairn.info:AG_709_0360
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

D'immenses tours de verre luxueuses surplombant d'interminables faubourgs misérables, des embouteillages inextricables, une pollution suffocante, des attentats terroristes succédant à des tremblements de terre… Dans un monde où tous les écarts se sont creusés, l'Occident n'accorde plus aucun crédit à l'Égypte, dont la capitale de 35 millions d'habitants est agitée d'intenses soubresauts, sociaux et telluriques. Un aperçu du Caire en 2015… dans le scénario du roman de J. Nasir, Tower of Dreams (1999). Dix ans plus tard, A. Towfiq brosse dans Utopia un portrait du Caire en 2023 qui n'est guère plus réjouissant. Le territoire égyptien est scindé en deux espaces en guerre : les riches Égyptiens occidentalisés vivent retranchés dans quelques cités résidentielles fermées, tandis que le reste du territoire est réduit à un immense bidonville où croupissent des populations misérables. À la lumière des contextes actuels et de la période de production de ces deux romans, sont analysées les représentations parallèles du Caire tel que projeté dans le futur par ces récits d'anticipation à caractère dystopique.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times