Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Dossier : La fabrique de la compensation écologique : controverses et pratiques – L’économie néo-institutionnelle comme cadre de recherche pour questionner l’efficacité de la compensation écologique

Authors
  • Scemama, Pierre
  • Kermagoret, Charlène
  • LEVREL, Harold
  • Vaissière, Anne-Charlotte
Publication Date
Apr 01, 2018
Identifiers
DOI: 10.1051/nss/2018040
OAI: oai:HAL:hal-01939251v1
Source
HAL
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Analyser l’efficacité d’une politique publique implique d’adopter une démarche normative, c’est-à-dire de définir « ce qui doit être » pour ensuite discuter du meilleur chemin pour y arriver. Dans le cadre de la compensation écologique, cet objectif est défini par l’atteinte de l’équivalence entre les pertes liées à un projet et les gains liés aux mesures compensatoires. Cette équivalence repose sur une logique de substitution, qui est au cœur des préoccupations de l’économie de l’environnement. Nous commencerons par présenter les contributions de ce champ théorique à l’étude de l’efficacité de la compensation. Nous en soulignerons aussi les limites, qui nous ont conduits à préférer le cadre de l’économie néo-institutionnelle qui étudie l’efficacité de la compensation comme un problème d’organisation des acteurs en tenant compte de leur contexte institutionnel et environnemental.Mots clés : compensation écologique / économie de l’environnement / économie néo-institutionnelle

Report this publication

Statistics

Seen <100 times