Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

L’autre visage de la culture américaine en France : James Baldwin et la « Nouvelle génération perdue »

Authors
  • Guedj, Jérémy
Publication Date
Jan 01, 2019
Identifiers
DOI: 10.3917/parl2.029.0095
OAI: oai:cairn.info:PARL2_029_0095
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

La « Génération perdue » de l’entre-deux-guerres, celle d’Hemingway, de Fitzgerald, de Dos Passos ou encore de Gertrude Stein, est bien connue. On sait moins que, après-guerre, d’autres écrivains américains, exilés en Europe et en France, se présentèrent à leur tour comme une « nouvelle génération perdue », selon l’expression de James Baldwin. C’est précisément à cet écrivain que s’intéresse cette contribution, à travers un document où celui-ci évoque son expérience d’exilé dans le contexte de la Guerre froide. En montrant les liens entre culture et identité, mais aussi entre culture et pouvoir, ce document dépeint un James Baldwin s’exprimant tout à la fois comme un écrivain, un noir et un Américain.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times