Affordable Access

L'analyse des musiques populaires dans la cinémusicologie française : enjeux méthodologiques et disciplinaires

Authors
  • Julliot, Jason
  • Michot, Jérémy
Publication Date
Nov 09, 2022
Source
HAL-SHS
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

En 2015, Cécile Carayol (MCF HDR, Université de Rouen) et Jérôme Rossi (MCF HDR, Université de Nantes) s’associent à de jeunes chercheurs afin de fonder le premier groupe de recherche français consacré à l’étude des musiques à l’image : ELMEC (Étude des Langages Musicaux à l’ÉCran). La création d’ELMEC découle d’une volonté de valoriser les recherches cinémusicologiques françaises et tend à s’inscrire dans le sillon des cultural studies, notamment à travers l’exploration d’un corpus varié, constitué d’œuvres audiovisuelles issues des cultures médiatiques et industrielles – c’est-à-dire, comme le terme « écran » le signale, ouvert à « tous les supports susceptibles d’associer de la musique à des images : cinéma, télévision, jeux-vidéo, livre numérique ». La formation classique des chercheurs à l’origine d’ELMEC oriente naturellement leurs réflexions vers des productions dominées par des partitions symphoniques de tradition savante . Ceci n’est pourtant pas sans susciter certaines interrogations : les statuts du groupe accordent, en effet, une place de premier ordre aux musiques populaires modernes . Il s’agira donc ici d’interroger la place qu’occupent ces musiques dans les productions scientifiques d’ELMEC, en observant les méthodes développées par les musicologues. Pour ce faire, nous chercherons d’abord à établir la nature des objets cinémusicologiques privilégiés par les membres d’ELMEC, sur la base d’une lecture critique et exhaustive des productions du groupe depuis 2015. Nous montrerons ensuite en quoi ces derniers s’emparent d’outils analytiques novateurs et développent ainsi des méthodes qui confèrent à la cinémusicologie un rapport original aux popular musics dans leur diversité.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times