Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

La religion du corps-marchandise : un nouvel opium du peuple ?

Authors
  • Ollier, Fabien
Publication Date
Jan 01, 2019
Identifiers
DOI: 10.3917/cnx.110.0117
OAI: oai:cairn.info:CNX_110_0117
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Quel corps ? De cette question fondamentale en découlent des myriades qui concernent le corps-pour-soi, le corps-pour-autrui, le corps-au-monde, le corps-à-la-vie, le corps symbolique, le corps métapsychologique, le métacorps, le corps politique. Cet article se focalise sur le corps comme rapport politique. Pris dans les rouages des institutions et appareils capitalistes qui l’exploitent, le numérisent, le vendent et l’achètent morceaux par morceaux, le corps humain souffre de l’élimination progressive de toute vie possible. En retour, comme pour compenser la réification qu’il endure, le corps n’a jamais été autant vénéré qu’aujourd’hui. Les soins, les performances, les modifications, les prétendues augmentations, les imaginaires utopiques du corps sont au cœur de toutes les préoccupations. Il n’est même plus exagéré de parler d’obsession du corps. Mais tous les dispositifs sociaux, politiques, idéologiques de l’emprise au corps participent surtout de la fausse conscience sur le corps.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times