Affordable Access

LA PRISE EN CHARGE DU SYNDROME CORONARIEN AIGU AVEC SUS DÉCALAGE DE ST DANS LA RÉGION DU CENTRE EST DE LA TUNISIE DÈS LA PHASE PRE-HOSPITALIÈRE

Authors
  • Hamouda, Amina
Publication Date
Jul 31, 2017
Source
HAL-UPMC
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Problématique : La cardiopathie ischémique représente actuellement la première cause de mortalité dans le monde, c’est également la première cause de décès en Tunisie en 2014 selon l’OMS. Le syndrome coronarien aigu avec sus décalage de ST en est l’expression la plus grave.Objectifs du travail : Évaluer l’état des lieux de la prise en charge du syndrome coronarien aigu avec sus décalage de ST dans la région du centre dès la phase pré-hospitalière et identifier les problèmes spécifiques de chaque région afin de proposer des solutions pour une meilleure prise en charge.Méthodes : Nous fait un suivi prospectif des patients pris en charge par les équipes du SAMU03 dès l’appel pour syndrome coronarien aigu avec sus décalage de ST jusqu’à un mois de l’événement, et ce d’avril à octobre 2016, permettant ainsi une évaluation de la prise en charge dès la phase préhospitalière. Nous avons analysé les caractéristiques épidémiologiques et cliniques des patients, les délais de prise en charge, la stratégie de reperfusion adoptée en préhospitalier et l’évolution intrahospitalière. Nous avons étudié les facteurs prédictifs associés à la mortalité en analyse univariée puis multivariée pour les variables à degré de signification ≤ 20% selon le modèle de régression proportionnelle de COX descendante pas à pas. Le seuil de signification retenu à 5%.Résultats : Nous suivi 161 patients pour syndrome coronarien avec sus décalage de ST. L’âge moyen des patients était de 62±12ans avec une prédominance masculine et un sexe ratio de 5. Le tabagisme était le facteur de risque le plus fréquent à 64% des cas, 42% des patients était hypertendus, 38% diabétiques. Les appelants étaient à Sousse dans 33% des cas, Monastir dans 32% des cas, Kairouan dans 8% des cas et Mahdia dans 26% des cas. Les appels émanaient des structures publiques périphériques dans 88% des cas. Le délai médian douleur-Premier contact médical est de 90min, il est <3h dans 71% des cas. La médiane du délai douleur-thrombolyse est de 165min et douleur-angioplastie primaire 4h. La thrombolyse a été faite à 50 patients (31%), elle a été efficace dans 60% des cas, compliquée d’AVC hémorragique léthal dans 4% des cas. L’angioplastie primaire a été faite à 35 patients (21,7%) qui avaient un TIMI ≤1 dans 62,8% des cas. On a retrouvé un taux de reperfusion spontanée de 26%. Les facteurs prédictifs de mortalité identifiés sont l’état de choc(p<0,001), l’atteinte du territoire antérieur étendu (p=0,008), et la présence de troubles du rythme(p<0,001).Conclusion : L’amélioration de la prise en charge passe par le contrôle des facteurs de risque, l’éducation des patients à risques sur l’importance de la symptomatologie thoracique et du facteur temps et l’aménagement de centres de cathétérisme dans les structures publiques des gouvernorats dépourvus, ainsi que la mise au point d’un tableau décisionnel simple qui adapte les recommandations aux conditions locales.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times