Affordable Access

La précarité sociale est-elle un facteur de risque de prescription inappropriée d’antibiotiques : revue systématique de littérature

Authors
  • Deguillard, Marion
  • Couet, Guillaume
Publication Date
Sep 10, 2019
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Les inégalités sociales de santé sont définies comme les écarts d’état de santé socialement stratifiés. Elles reproduisent, dans le domaine sanitaire, les inégalités existantes entre les groupes sociaux. La précarité sociale est corrélée à des inégalités de soins. Le médecin de premier recours est l’interlocuteur privilégié de cette population. Il est en France, le principal prescripteur d’antibiotiques et celui dont la prescription est en augmentation constante. La prescription inappropriée d’antibiotiques est-elle un marqueur dans la précarité sociale ? L’objectif principal de notre travail était de rechercher un lien entre précarité sociale et prescription inappropriée d’antibiotiques. Nous avons réalisé une revue systématique de la littérature, selon les critères édités par les recommandations internationales Preferred Reporting Items for Systematic reviews and Meta-Analyses (PRISMA). Les recherches ont été effectuées sur trois bases de données : PubMed, Web of Science, Pascal et Francis, ainsi que par de la recherche manuelle. Onze articles ont été inclus. La prescription inappropriée d’antibiotiques (sur-prescription ou antibiotiques de deuxième ligne d’emblée) est plus importante quelque-soit l’indicateur de précarité retenu : niveau d’éducation, revenu, origine géographique, couverture maladie déficiente, chômage et famille mono-parentale. Le mésusage des antibiotiques est favorisé par la précarité sociale et ce, quelque-soit le paramètre de fragilité retenu. Des études plus précises sur les raisons de ce mésusage dans ces populations permettant une prise en charge plus adaptée sont nécessaires pour limiter ce mésusage.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times