Affordable Access

La perception par les parents et les enseignants du bilan des 3-4 ans réalisé par la PMI (enquête dans les écoles maternelles de Côte d'Or)

Authors
  • BERNARD, Hélène
  • DOUVIER, Evelyne
Publication Date
Jan 01, 2014
Source
OpenGrey Repository
Keywords
Language
French
License
Unknown

Abstract

Le bilan de santé réalisé chez les enfants de 3-4 ans dans les écoles maternelles françaises par la Protection Maternelle et Infantile (PMI) est le premier bilan complet de dépistage de l'enfant mené à l'école. Il consiste à dépister au plus tôt toute pathologie de l'enfant passée inaperçue jusque là et à transmettre des messages de prévention en matière de santé de l'enfant. Afin d'améliorer la pratique de ce bilan dans le territoire de Côte d'Or, nous avons souhaité interroger les principaux intéressés, les parents des enfants concernés et les enseignants , afin de recueillir leur avis sur les questions d'organisation, de communication et de satisfaction. Notre travail comportait deux enquêtes, l'une qualitative avec la réalisation de quatre focus group auprès des enseignants, et l'autre quantitative déclarative avec l'envoi d'un questionnaire papier à des parents sélectionnés par randomisation. Le taux de réponse, de plus d'un tiers, nous a permis de sonder plus de 12 % de la population initialement étudiée. Les écoles dont dépendaient les enfants concernés ont été réparties en trois zones : zone urbaine, zone rurale et zone urbaine sensible dite CUCS (contrat urbain de cohésion sociale). Le principal résultat de cette étude est que les parents et les enseignants étaient, à près de 90 %, plutôt satisfaits du bilan réalisé. Les points d'insatisfaction concernaient l'organisation du bilan (dates, remise des documents, présence parentale souhaitée) mais surtout la communication autour du bilan. Les parents et les enseignants estimaient souvent avoir été mal informés du déroulement de la visite mais surtout, pour les parents, mal informés des résultats de la visite. Il a également mis en évidence que les enfants suivis par un pédiatre avaient plus souvent bénéficié d'un dépistage visuel et auditif que les autres et que les parents de ces enfants estimaient la visite moins utile que les autres. Les résultats selon la zone géographique de l'école ont montré peu de différences significatives entre les zones sauf pour le taux de contact avec la PMI qui est plus élevé dans les CUCS. Cependant de nombreux tests statistiques n'ont du être réalisés du fait d'échantillons déséquilibrés et certaines tendances mériteraient d'être confirmées par une autre étude. Suite à ces résultats, des changements de pratiques ont été mis en oeuvre par la PMI de Côte d'Or afin d'améliorer l'organisation du bilan à l'échelle départementale et individuelle. Une réflexion est en cours sur la communication autour du bilan et en particulier le retour de l'information auprès des parents. Cette étude s'intègre dans la démarche nationale voire mondiale de prévention et de promotion de la santé à l'école, dont le but est d'assurer à tous les enfants le meilleur développement possible par une éducation à la santé et un accès aux soins dès le plus jeune âge. / DIJON-BU Médecine Pharmacie (212312103) / Sudoc / Sudoc / France / FR

Report this publication

Statistics

Seen <100 times