Affordable Access

La mutation PS1 : caractérisation phénotypique neurochimique et neuropathologique de souris transgéniques, modèles de la maladie d'Alzheimer

Authors
  • Jazi, Rozat
Publication Date
Jul 06, 2009
Source
Kaleidoscope Open Archive
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

En dehors de l'hypothèse de la cascade amyloïde qui domine l'activité de recherche liée à la maladie d'Alzheimer, d'autres hypothèses ont été proposées pour expliquer la pathogénie de la maladie. Parmi celles-ci, le stress oxydant, le dysfonctionnement mitochondrial ou encore l'altération cholinergique ont été suggérés car ils sont à la base des mécanismes qui apparaissent précocement et contribuent de façon importante à la physiopathologie de la maladie. Notre projet propose d'étudier ces facteurs à travers une évaluation phénotypique histopathologique et neurochimique dans deux mutations du gène PS-1 (souris PS1/A246E et PS1/I213T) caractérisées par une surexpression du peptide Aß-42 sans amyloïdose et des troubles comportementaux peu sévères mimant des stades précoces de la maladie. Une évaluation des bases d'ADN oxydées a permis la mise en évidence d'un dommage oxydatif précoce dans des régions variées pour lesquelles le taux de peptide Aß est généralement augmenté. Des cartographies cérébrales des activités de la cytochrome oxydase et de l'acétylcholinestérase ont servi respectivement à l'étude de la fonction métabolique neuronale et de l'innervation cholinergique. Les modifications d'activité métabolique obtenues ne signent pas d'altération intrinsèque de la cytochrome oxydase mais témoignent de phénomènes compensatoires indépendants du dommage oxydatif tissulaire. Les perturbations cholinergiques sont importantes dans les deux mutations impliquant les circuits d'activation de l'attention et de la mémorisation.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times