Affordable Access

Publisher Website

La griffe du greffier. Autobiographies félines chez Ernst Theodor Amadeus Hoffmann et Joann Sfar

Authors
  • Tellier, Virginie
Publication Date
Dec 20, 2023
Identifiers
DOI: 10.4000/pratiques.13979
OAI: oai:HAL:hal-04392942v1
Source
HAL
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L’article porte sur la comparaison du Chat Murr de Ernst Theodor Amadeus Hoffmann (1819-1822) et du Chat du rabbin. 1, la Bar-Mitsva de Joann Sfar (2002). Il s’interroge sur le rôle spécifique dévolu au personnage félin dans la mise en œuvre d’une défamiliarisation (ostranenie) propre au littéraire. Il s’attache d’abord à montrer comment les deux auteurs procèdent pour rendre compte d’un point de vue félin sur le monde, à partir de mécanismes langagiers et iconiques spécifiques. Il s’intéresse ensuite aux jeux d’autobiographie en miroir, et à la manière dont ce langage animal permet de repenser, pour les auteurs humains, le rapport à soi et au monde, afin de recréer une familiarité, par-delà la défamiliarisation. Il tente ensuite de définir une poétique du silence et du non-dit, la parole animale venant, chez E. T. A. Hoffmann comme chez J. Sfar, interroger la manière dont l’art répond au silence métaphysique auquel se confronte l’être humain.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times