Affordable Access

La fin de vie, une solitude à plusieurs voix

Authors
  • Leclercq, Laetitia
Publication Date
May 11, 2017
Source
HAL
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Les progrès actuels de la médecine permettent que la vie soit prolongée au moyen de traitements de suppléance et de traitements de soutien. La législation encadre la question de l’initiation ou non de ces traitements dans les situations palliatives. Toutefois, chaque situation singulière fait surgir des questions éthiques. Nous allons nous pencher ici sur la place des proches dans le processus de délibération médicale à l’initiative d’une initiation, d’un arrêt ou d’une limitation de traitement. Dans ce récit de situation complexe, nous initierons une réflexion autour de la difficulté d’entendre les désirs des familles (parfois inadaptés à la situation) et de prendre conscience de notre ethnocentrisme. Cette démarche de prise en compte de l’autre dans sa globalité et dans sa subjectivité a sa place dans la prise de décision. La décision médicale tend en effet à respecter le patient dans son droit et sa dignité. La qualité du lien avec la famille est primordiale pour qu’un projet commun bénéfique pour le patient et sa famille puisse voir le jour.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times