Affordable Access

A l'ombre des fleurs : analyse diagnostic des systèmes agraires passés et actuels de la région nord-est de Quito (Equateur)

Authors
  • Gasselin, Pierre
Publication Date
Jan 01, 1996
Source
Horizon / Pleins textes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Cette étude, composée de deux parties, présente un essai de synthèse de l'abondante bibliographie traitant de l'histoire agraire de la région nord-est de Quito avant d'offrir une analyse des mutations contemporaines de l'agriculture de cette même région. Trois systèmes agraires (SA) successifs sont identifiés dans les présentations parfois linéaires que la littérature fait de l'histoire. Le système agraire d'abattis-brûlis succède à l'apparition de l'agriculture vers 2000BC. Le SA à culture manuelle marque, de 600 au début du XIVè siècle, la formation de la communauté, unité économique, sociale et territoriale toujours présente aujourd'hui. Le SA d'hacienda (élevage et culture attelée légère), en place jusqu'en 1960, signe la structuration de l'appareil de production en très grandes propriétés organisées pour les besoins de la couronne sur une main-d'oeuvre indienne asservie. La nouvelle politique économique néolibérale de l'Equateur induit une recomposition de l'agriculture autour de la ville de Quito. De nouveaux systèmes de production agroexportateurs (fleurs, fraise, asperge...) émergent en profitant d'inégalables conditions agroécologiques, d'anciens réseaux d'irrigation et d'une main-d'oeuvre paysanne peu chère issue des minifundios toujours en place. Migrations pendulaires ou définitives, spéculation foncière, déprise ou concentration des activités agricoles, dégradation des écosystèmes sont quelques uns des thèmes récurrents de cette région en pleine mutation. (Résumé d'auteur)

Report this publication

Statistics

Seen <100 times