L'innovation en agriculture : questions de méthodes et terrains d'observation

Affordable Access

L'innovation en agriculture : questions de méthodes et terrains d'observation

Authors
  • Marie-Christine Cormier Salem
Publisher
IRD
Keywords

Abstract

Innovation et relations société-environnement Innovation et relations société-environnement Marie-Christine Cormier-Salem INTRODUCTION L'innovation apparaît à de nombreux géographes comme un concept flou. S'il est certain que la géographie n'a pas pour vocation première de parler d'innovation, de nombreux travaux de géographie en trai- tent pourtant et les diverses approches adoptées nous paraissent illustratives des différents COurants de cette discipline. Sans entrer dans le détail, on peut reprendre la distinction exposée par HAKfSHORi'>JE (961) entre l'école géométrique, l'école écologique et l'école des paysages et tenter de positionner chacune d'elles par rapport à l'innovation. Il apparaît d'évidence que l'école ayant traité le plus explicitement de l'innovation est l'école géométrique, qui, à la suite des travaux d'Hii.GERSTRA:'>ID (952), s'est attachée à élaborer des modèles de diffusion spatiale de l'innovation. C'est cette appro- che qui est privilégiée dans la contribution de Cambrézy (cet ouvrage) et qui est le plus souvent citée par les autres disciplines de sciences sociales. De fait, les deux autres écoles traitent moins explicitement de l'innovation et, bien souvent, on peut se demander si ce terme ne remplace pas tout simplement, sous l'influence de la mode, les termes plus généraux de "changement .. ou de "processus de trans- formation ... Ainsi, dans l'école des paysages, on étudie aposteliori les nouvelles fomles et structures spatiales induites par l'introduction d'une nouveauté; en quoi par exemple un nouveau réseau de voies de communication conduit à une réorganisation de l'espace régional; ou, à une autre échelle, en quoi l'introduction d'une nouvelle culture induit une nouvelle utilisation du sol. Dans l'école écologique, on analyse l'innovation en tant que processus de transformation des relations hommes-milieu. L'objet de cette contribution est d'apporter un éclairage sur la façon dont les géographes - en particulier africanistes - sont amenés à

Report this publication

Statistics

Seen <100 times