Affordable Access

L'approche qualimétrique du capital humain : cas d'expérimentation

Authors
  • Cappelletti, Laurent
Publication Date
Jun 01, 2010
Source
HAL-SHS
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Le terme de capital humain trouve son origine dans les travaux des économistes Schultz (1961) et Becker (1964) qui désignaient par ce terme l'ensemble des aptitudes, physiques comme intellectuelles, de la main d'œuvre favorables à la production économique. Depuis ces travaux fondateurs, le capital humain a fait l'objet d'un intérêt jamais démenti et singulièrement en sciences de gestion (Marquès, 1974 ; OCDE, 1996 ; Bessier-Ollier, Lacroix, Walliser, 2006 ; Trébuck, 2006). Dans ce contexte, la crise économique mondiale d'octobre 2008 a redonné une nouvelle vigueur aux recherches sur le capital humain, en soulignant son rôle central dans la performance durable des organisations et les conséquences catastrophiques de son " oubli " par les entreprises (Stiglitz, 2009 ; Cappelletti et Baker, 2010). Pour contribuer à ces débats, l'article s'interroge sur les difficultés persistantes qui empêchent les organisations de se saisir plus fermement de la question du capital humain. L'hypothèse qu'il développe souligne que ces difficultés ont une origine méthodologique en constatant qu'il n'y a pas, aujourd'hui, de méthodologie adaptée de mesure du capital humain qui fasse référence et qui soit aisément actionnable dans les entreprises. En effet, depuis les travaux fondateurs de Becker, les questions restent multiples sur l'approche du capital humain : quels indicateurs utiliser ? Quels objets mesurer ? Quelle fréquence de mesure choisir ? Qui réalise les mesures ? Etc. Pour apporter des éléments de réponse à ces questions, l'article présente une solution méthodologique exploratoire avec le modèle socio-économique de mesure du capital humain, expérimenté sur plusieurs centaines d'organisations depuis 35 ans (Savall, 1974, 1975 ; Savall, Zardet, Bonnet, 2008 ; Cappelletti et Baker, 2010). L'originalité du modèle socio-économique est de proposer une mesure " qualimétrique " du capital humain, c'est-à-dire combinant des informations qualitatives, quantitatives et financières, pour mieux saisir la complexité de cet objet (Savall, Zardet, 2005).

Report this publication

Statistics

Seen <100 times