Affordable Access

Islamism and society (religion, politics, sex and gender ) / Islamisme et société (religieux, politique, sexe et genre : à la lumière de l expérience iranienne)

Authors
  • BESKI-CHAFIQ, Chahla
  • PICQ, Françoise
Publication Date
Jan 01, 2009
Source
OpenGrey Repository
Keywords
Language
French
License
Unknown

Abstract

Cette thèse entreprend une réflexion sur l islamisme dans ses rapports avec le religieux, le politique et le genre dans les sociétés dites islamiques confrontées à la modernité. Elle examine dans un premier temps l expérience maghrébine à travers l étude de l évolution du statut des femmes dans les pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) et des questions soulevées par l implication du religieux dans ce champ. Le caractère autoritaire de la modernisation poursuivie dans ces pays met en évidence les enjeux politiques de l articulation entre l identité nationale et la religion, son impact sur le projet sociopolitique modernisateur et le rôle central du genre. Dans un deuxième temps, cette thèse s intéresse à l expérience iranienne à travers une réflexion sur les enjeux et les mécanismes du développement de l islamisme en tant qu utopie sociale dans un contexte de modernité mutilée, c est-à-dire de modernisation privée du projet démocratique sur lequel se fonde la modernité politique. Le champ des rapports sociaux de sexe constitue un lieu d observation privilégié des conséquences sociopolitiques de cette modernité mutilée. En effet, l approche du changement symbolique du voile au cours de l histoire iranienne contemporaine illustre l impact de la dictature, mais aussi le rôle des divers acteurs (dont les non-islamistes) dans l essor de l islamisme en tant qu utopie sociale. De plus, l observation de la place des femmes en tant qu actrices sociopolitiques dans le mouvement islamiste et de leur résistance face au pouvoir islamiste enrichit la réflexion sur les théorisations du féminisme islamique. / This thesis reflects on Islamism and its links to religiosity, the political and gender in so called Islamic societies facing modernity. At a first stage the thesis examines the case of the Maghreb states by looking closely at the evolution of the status of women in Marocco, Algeria and Tunisia and at the role of religion. The authoritarian character of modernisation as pursued in these countries gives evidence to the political games stakes involved in articulating oneself between national identity and religion, the impact on the modernizing sociopolitical project and the central role of gender. Furthermore, this thesis examines the case of Iran by looking at the mechanisms of the developement of Islamism as a social utopia within the context of a mutulated modernitiy, that is a private modernisation of the democratic undertaking on which political modernity is based. Inter-gender social relations constitute an appropriate field to observe the consequences of this mutilated modernity. In fact, the symbolic change of the veil in contemporary Iranian history illustrates the impact of dictatorship but also the role of different actors (including the non-Islamists) in the boom of Islamism as a social utopia. In addition, observations on the place of women as socio-political actors within the Islamist movement and their resistance to Islamist power enriches further reflections on theories of Islamic feminism / PARIS-DAUPHINE-BU (751162101) / Sudoc / Sudoc / France / FR

Report this publication

Statistics

Seen <100 times