Affordable Access

Islam

Authors
  • Galonnier, Juliette
Publication Date
Apr 07, 2022
Source
HAL
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L’islam occupe une place croissante dans notre vocabulaire. Des populations auparavant désignées par des catégories nationales, socio-économiques ou légales (Algériens, Maghrébins, travailleurs immigrés, étrangers) sont désormais souvent renvoyées à leur appartenance religieuse réelle ou supposée : on parle de plus en plus de « musulmans ». Cette centralité discursive de l’islam est le fruit de plusieursévolutions. Une partie de ces populations, en particulier leurs enfants et petits-enfants nés et socialisés en France, investit de plus en plus le référent religieux comme catégorie positive d’identification. Par ailleurs, à la faveur des paniques morales autour de l’islam qui rythment l’actualité depuis les années 1980, ces personnes sont de plus en plus interpellées en tant que musulmanes et tenues responsables des actes et propos des autres musulmans à l’échelle mondiale. Les chercheurs en sciences sociales ne sont pas étrangers à ces processus : ils y contribuent à travers la production de connaissances sur les « musulmans ». Longtemps parent pauvre des sciences sociales françaises, l’islam s’impose aujourd’hui comme un objet de recherche incontournable. Cette nécessaire prise en compte du religieux présente toutefois un risque, que le sociologue américain Rogers Brubaker nomme « islamisme méthodologique » : faire de l’islam l’unique matrice explicative des comportementsdes personnes identifiées comme musulmanes, au détriment d’autres facteurs (classe sociale, ancrage résidentiel, histoire migratoire, contexte politique, etc.).

Report this publication

Statistics

Seen <100 times