Affordable Access

Induction in vitro de l'enracinement de microboutures d'Acacia tortilis subsp. raddiana par traitement transitoire à l'auxine

Authors
  • Sané, D.
  • Borgel, Alain
  • Chevallier, M.H.
  • Gassama-Dia, Y.K.
Publication Date
Jan 01, 2001
Source
Horizon / Pleins textes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Chez #Acacia toritlis raddiana$, l'application transitoire d'auxine (acide indol butyrique (AIB) ou acide naphtalène acétique (ANA) à 10 ou 20 mg/L) combinée ou non avec une cytokinine (kinétine à 0,01 mg/L) pendant 10 ou 20 jours a permis d'améliorer l'enracinement (nombre et longueur moyenne des racines) après le transfert des microboutures sur un milieu Lloyd et McCown (WPM) dépourvu d'hormone. Le pourcentage des microboutures enracinées sur milieu d'expression est de 56% en moyenne et atteint 80% avec un traitement inductif à 10 mg/L d'AIB. Les mesures effectuées après 28 jours de culture ont montré que la nature de l'auxine utilisée pour induire la rhizogenèse a une influence significative aussi bien sur la fréquence de l'enracinement que sur la morphologie du système racinaire qui se met en place. Avec l'ANA les racines sont peu nombreuses (1 à 5 racines par bouture) et robustes et orthotropes (4,5 à 5 cm en moyenne) dans 80% des cas et avec l'AIB, elles sont très nombreuses (10 à 15 racines par bouture) et fines et plagiotropes (3 à 3,7 cm) dans 68% des cas. (Résumé d'auteur)

Report this publication

Statistics

Seen <100 times