Affordable Access

Impact de l’activation de AhR sur les processus moléculaires au niveau des cellules épithéliales thymiques

Authors
  • Ducreux, Bastien
Publication Date
Jun 11, 2019
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Les maladies auto-immunes sont un groupe de 80 pathologies ayant pour origine un dysfonctionnement du mécanisme de tolérance immune centrale. Leur prévalence féminine et leur incidence dans les pays industrialisés ont récemment soulevé la question de l’influence des xénoestrogènes, décrits comme perturbateurs endocriniens, dans le développement de ces maladies. La toxicité de ces molécules passe par le facteur de transcription Aryl Hydrocarbon Receptor (AhR). En se fixant sur l’ADN ou en induisant des modifications épigénétiques, il régule l’expression de gènes cibles de l’auto-immunité et déséquilibre la balance des populations lymphocytaires Th17 et Treg. Dans cette étude, nous avons comparé les profils d’expression de gènes cibles de AhR dérégulés dans la myasthénie auto-immune avec ceux de cellules thymiques exposées à différents ligands de AhR et y avons retrouvé des similarités. Dans un second temps, après avoir montré une surexpression des méthyltransférases suite à une exposition aux ligands de AhR et dans les cellules de patients myasthéniques, nous avons identifié à l’échelle du génome des régions promotrices communes différentiellement méthylées. Deux ont été identifiées dans KRT5 et GNAS, gènes en lien avec l’auto-immunité.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times