Affordable Access

Impact de la formulation et du mélange de deux pesticides (mésotrione et tébuconazole) sur leur biodégradation et la croissance de microorganismes

Authors
  • Youness, Mohamed
Publication Date
Sep 27, 2013
Source
HAL-UPMC
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Parmi les stratégies visant à réduire l’utilisation de pesticides, l’augmentation de l’efficacité des matières actives par du design de formulations ou par l’utilisation de cocktails de pesticides, épandus chacun à plus faible dosage, est une piste très suivie. Cependant, l’influence de mélanges de molécules sur le devenir, le comportement et la toxicité de chacune d’elle individuellement n’a été que rarement décrite. Nous avons donc étudié l’impact des formulations et du mélange d’un herbicide, la mésotrione, et d’un fongicide, le tébuconazole, sur leur biodégradation respective, en termes de cinétiques et de modulations de voies métaboliques de dégradation, mais aussi sur la croissance de différents microorganismes dégradant ou non. Un schéma général de biodégradation de la mésotrione commun à de nombreux microorganismes, Gram positif et négatif, a été proposé conduisant, dans nos conditions, à l’accumulation d’un métabolite, l’AMBA. L’étude comparée avec la formulation (Callisto®) a montré une forte influence des adjuvants sur la cinétique de biodégradation de la mésotrione, allant d’une forte inhibition pour les souches Gram positif testées jusqu’à une stimulation pour une souche d’E. coli. Pour le tébuconazole, seules 3 souches se sont montrées capables de dissiper ce fongicide et de nouveaux métabolites ont pu être mis en évidence. L’utilisation de la formulation (Balmora®) conduit à des effets variables sur sa biodégradation en fonction de la souche et de la concentration. Cependant, les adjuvants présentent toujours un effet inhibiteur, souvent même fort, sur la croissance des microorganismes testés, en particulier sur les souches bactériennes Gram positif, qui se sont toujours révélées plus sensibles. Les études sur le mélange de ces deux pesticides, purs ou formulés ont mis en évidence la complexité des phénomènes : effets inhibiteurs, neutres et souvent stimulation des cinétiques de biodégradation de chaque pesticide que le microorganisme testé dégrade ou non le composé en question ; effet synergique du mélange de pesticides, purs ou formulé, sur la toxicité.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times