Affordable Access

Hémorragie cérébro-méningée secondaire à une envenimation par morsure de serpent : à propos de deux cas au Centre Hospitalier Sourô Sanou de Bobo-Dioulasso, Burkina Faso

Authors
  • Ouedraogo, Pingdéwendé Victor
  • Traore, Catherine
  • Savadogo, Abdoul Aziz
  • Bagbila, Wend Pagnangdé Abraham Hermann
  • Galboni, Adama
  • Ouedraogo, Abaz
  • Sere, Ibrahima Stéphane
  • Millogo, Athanase
Publication Date
Jan 17, 2022
Source
HAL
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Introduction. Les envenimations par morsure de serpent constituent un problème de santé publique dans les pays en développement. Les complications neurovasculaires sont rares. Nous rapportons deux cas d’hémorragies cérébrales au Centre hospitalier universitaire Sourô Sanou de Bobo-Dioulasso compliquant une envenimation.Description clinique. La première patiente était âgée de 60 ans avec une gingivorragie et une altération de la conscience. La seconde, âgée de 50 ans, présentait une hémorragie digestive et une hémiplégie droite. La tomodensitométrie (TDM) cérébrale a trouvé des saignements cérébro-méningés chez nos deux patientes. Elles ont reçu de l’antivenin polyvalent Afrique de Vins Bioproducts Ltd ainsi qu’un traitement symptomatique. L’évolution a été favorable sur le plan vital mais avec des séquelles à type de tétraparésie chez la première patiente et d’hémiparésie chez la seconde. Discussion – Conclusion. Les hémorragies cérébrales sont des complications rares des envenimations par morsure de serpent. Cependant, elles sont responsables d’une morbi-mortalité élevée dans notre contexte.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times