Affordable Access

Grossesses rapprochées et conséquences maternelles, obstétricales et néonatales

Authors
  • Bugnard, Guillemette
Publication Date
Jun 19, 2019
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Objectif : Comparer les grossesses dites rapprochées (avec un intervalle inférieur à 18 mois), des grossesses plus espacées, à la recherche de risques maternels, obstétricaux et néonataux. L’objectif principal était de se questionner sur l’utilité des recommandations définies par le CNGOF et l’OMS, concernant l’espacement des naissances. Matériels et Méthodes : Étude exposés – non exposés monocentrique. L’étude concerne les femmes ayant accouché au moins deux fois à l’Hôpital Couple Enfant du CHU Grenoble Alpes, avec la deuxième naissance entre le 01 octobre 2018 et le 30 janvier 2019. Résultats : 300 patientes ont été sélectionnées pour l’étude, 116 d’entre elles présentaient des grossesses rapprochées. Conclusion : Les résultats ont montré un sur risque maternel et obstétrical, notamment concernant le risque d’anémie durant la grossesse et de rupture prématurée des membranes avant 37 SA. Rien n’a été révélé du côté néonatal. L’étude a démontré que ces grossesses sont souvent découvertes plus tardivement et sont souvent moins bien suivies. Notre étude et la revue de la littérature semblent justifier une prise en charge spécifique du dépistage de l’anémie et de la supplémentation en acide folique. A contrario, aucune prise en charge spécifique ne semble nécessaire quant au risque de prématurité. Notre étude des facteurs favorisants nous a permis de mettre l’accent sur les populations plus à risque de grossesses rapprochées, pour pouvoir accentuer notre prévention envers elles, notamment par la prescription d’une contraception adaptée en post partum. Il faudra également insister sur l’importance de la visite post natale.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times