Affordable Access

"Genèse et fortune d'une légende de la Saint-Barthélemy : la décapitation post-mortem de l'amiral de Coligny (1572 - fin du XVIIIe siècle)"

Authors
  • GILET, Myriam
Publication Date
Sep 30, 2019
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

La décapitation post mortem de l’amiral de Coligny est un lieu commun des récits de la Saint-Barthélemy. Le devenir incertain de la tête coupée a donné cours à une tradition polémique au lendemain des tueries parisiennes de l’été 1572, à propos d’un complot princier, royal ou ultramontain contre le chef huguenot et les protestants français ; cette tradition marque le débat historiographique depuis lors. Une controverse irrésolue, sur un envoi du sanglant trophée à Rome ou en Flandres, a ignoré la force évocatrice de cette mutilation. Susbstitut du corps outragé, la tête de l’Amiral est surtout un objet sémiotique, une métonymie des déchirements civils et religieux, l’image d’une violence d’État, et un symbole de l’identité protestante. L’étude de cette légende macabre, de ses fondements historiques et de ses échos tardifs dans l’écriture du passé, permet d’évoquer les enjeux politiques et mémoriels d’une mort emblématique, et ses réinvestissements idéologiques par ailleurs, depuis l’époque des guerres de Religion jusqu’à la chute de la royauté bourbonienne en 1792.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times