Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Genèse et complexité : les deux ontologies de Georg Lukács

Authors
  • Monferrand, Frédéric
Publication Date
Jan 01, 2017
Identifiers
DOI: 10.3917/amx.062.0140
OAI: oai:cairn.info:AMX_062_0140
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L’article propose de lire l’Ontologie de l’être social de Georg Lukács comme un révélateur des difficultés inhérentes au projet d’une ontologie marxiste de la société. Il défend la thèse selon laquelle Lukács explore deux perspectives ontologiques hétérogènes, qui engagent deux acceptions distinctes de l’idée d’une détermination économique des phénomènes sociaux : une perspective génétique formulée en termes de « praxis », pour laquelle la réalité sociale est fondée sur le travail, et une perspective processuelle formulée en termes de « totalité », pour laquelle la production n’est qu’une sphère parmi d’autres de la société. La coexistence de ces deux ontologies introduit une tension dans le texte de Lukács, qu’il déplace sur le terrain d’une philosophie de l’histoire à visée émancipatrice.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times