Affordable Access

Frontières des hommes, frontières des plantes cultivées : des territoires de l'agro-diversité

Authors
  • Rangé, C.
  • Abdourahmani, Mahamadou
Publication Date
Jan 01, 2014
Source
Horizon / Pleins textes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Quasi-espace vierge à la veille des années 1950, les rives du lac Tchad sont devenues un pôle de densité démographique attirant des migrants d'origines géographiques et culturelles très diverses et une région exportatrice de surplus vivriers. Cet article analyse les innovations matérielles sur lesquelles a reposé le développement du lac dans un contexte de forte variabilité des paysages. Il met en avant le rôle des emprunts aux zones humides anciennement exploitées, de la conjugaison d'une population culturellement diverse, de conditions favorables d'accès aux ressources, et de la diversification des échanges marchands. Il montre comment les plantes cultivées et les savoirs associés ont traversé les frontières nationales et culturelles avec pour conséquence l’individualisation d’un agrosystème cosmopolite au sein du bassin tchadien. Caractérisé par un potentiel élevé de sélection de cultivars adaptés à l'inondation dans les trois espèces « phare » (maïs, niébé, patate douce), par la construction de savoirs environnementaux locaux et l'élaboration de techniques innovantes, le lac s'affirme aujourd’hui comme un laboratoire pour l'intensification endogène de l'agriculture de décrue.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times