Affordable Access

Frontières contestées dans l’espace Schengen à l’exemple de la pandémie

Authors
  • Wille, Christian
Publication Date
Oct 20, 2022
Source
ORBilu
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Malgré la libre circulation dans l’espace Schengen, la frontiérisation s’est propagée aux régions frontalières en Europe, au plus tard avec la pandémie du Covid-19. Les travaux menés jusqu’à présent sur les fermetures de frontières dans le cadre de la pandémie montrent que les études sur le covidfencing portent principalement sur des questions socio-économiques, de gouvernance et sur la gestion de crise. Le quotidien des habitants des régions frontalières, leur vécu des événements et les identités face à l’autre sont peu pris en compte. La communication traite cette dimension de culture quotidienne pendant la pandémie et analyse la dynamique de rebordering et debordering. Pour ce faire, les exemples de contestation du covidfencing à la frontière luxo-allemande, franco-allemande et germano-polonaise seront discutées en tant que people’s resilience. Ce dernier comprend des protestations, des solidarités ou des actions symboliques qui mettent en évidence les actes de contestation des frontiérisations par les acteurs civils. Les dynamiques de frontiérisation sont des phénomènes récents dans les régions frontalières en Europe et ne sont pas encore pris en compte dans l’étude des régions frontalières. Cependant, il faut s’attendre qu’après la pandémie, les frontiérisations dans les réalités de vie au sein des régions frontalières resteront pertinentes et continuerons à faire l’objet des contestations par ses habitants. L’unilatéralisme politique, l’euroscepticisme persistant ou la montée du populisme dans un contexte de flux migratoires continus n’en sont quelques des facteurs décisifs. C’est dans ce contexte qu’en conclusion seront présentées des perspectives pour l’étude des régions frontalières à l’ère de frontiérisation.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times