Affordable Access

Fichte et le mal radical kantien

Authors
  • Dumont, Augustin
Publication Date
Jan 01, 2019
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L’objectif de cet article est d’interroger la manière dont Fichte se réapproprie la problématique kantienne du mal radical. Il est aujourd’hui convenu de voir en Schelling le véritable successeur de Kant en la matière, en dépit de l’écart existant entre sa perspective ontologique et le point de vue critique. Nous tentons de montrer que, loin de faire retour vers le « philanthropisme » des Lumières à cet égard, Fichte prend le mal radical très au sérieux. L’article propose une lecture attentive du § 16 de la Sittenlehre. Il démontre que notre capacité à faire le mal trouve sa source dans la substitution de la volonté propre du sujet à la loi de l’autonomie. Une telle substitution relève de la conviction du sujet et constitue assurément un acte libre.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times