Affordable Access

Publisher Website

La réception de l’opéra par les Philosophes

Authors
Journal
Lumen Selected Proceedings from the Canadian Society for Eighteenth-Century Studies
1209-3696
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
17
Identifiers
DOI: 10.7202/1012378ar
Disciplines
  • History
  • Musicology
  • Political Science

Abstract

La réception de l’opéra par les Philosophes Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Béatrice Didier Lumen: Selected Proceedings from the Canadian Society for Eighteenth-Century Studies / Lumen : travaux choisis de la Société canadienne d'étude du dix-huitième siècle, vol. 17, 1998, p. 1-10. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/1012378ar DOI: 10.7202/1012378ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 06:43 « La réception de l’opéra par les Philosophes » 1. La réception de l'opéra par les Philosophes Dans la vie sociale du XVIIIème siècle, l'Académie royale de musique tient une place importante. Les écrivains sont nourris d'opéra: ils en entendent aussi chez des particuliers, nobles ou riches financiers, ainsi La Pouplinière qui eut une telle importance pour la carrière de Rameau. Les conversations des salons s'alimentent de discussions sur la musique; les diverses querelles musicales du siècle se cristallisent essentiellement autour de l'opéra. Le sujet que j'annonce risquerait donc d'être immense, et je l'ai déjà traité en grande partie dans La musique des Lumières (1985). Par rapport à ce livre, par rapport à tant d'études de musicologues, d'historiens de la musique et de la

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

La réception de Leskov par B. M. Èjxenbaum

on Revue des études slaves Jan 01, 1985

La réception de Leskov par B. M. Èjxenbaum

on Revue des études slaves Jan 01, 1985

La conceptualisation des sociétés anté-historiques...

on Anthropologie et Sociétés Jan 01, 1984
More articles like this..