Quelques données pour l'appréciation du volume des troncs en Guyane française

Affordable Access

Quelques données pour l'appréciation du volume des troncs en Guyane française

Authors
Keywords
  • BioméTrie
  • Tronc
  • Foret Dense
  • Foret Primaire
  • Dendrometrie

Abstract

Quelques données pour l'appréciation du volume des troncs en Guyane française QUELQUES DONNEES POUR L'APPRECIATION DU VOLUME DES TRONCS EN GUYANE FRANCAISE par. J .,P. LESCURE Centre ORSTOM Cayenne O. R. S. 1. O. M. fonds DUWllltllliil1e No: . -AS-~)~U Colé 'i .. ~- , - .....~ 31 - Au cours de la mesure de la bio~asse forestière dans la regJ.on de la piste de st Elie (LESCURE, PUIG, RIERA, BENETEAU, BEEKMAN à paraître), le problème s'est posé de saiF.oir si l'on pouvait estimer le volume d'un tronc à partir de données telles que circonférence et hauteur., Pour résoudre ce problème, nous avons mesuré 113 individus de 10 mètres de haut, toutes espèces mtilangGes. Il faut en premier lieu définir l'objet de la mesure. S'il ne fait aucun doute que, pour des arbres d'avenir, ou m~me pour quelques arbres du présent croissant selon le modèle de Massart (HJlliLE et OLDE1Uffi1971) co~~~e les Lacmelea aculeata, IHanthera s;otiana, Virola nelinonii., ou le modèle de Roux (~:r;r;E et OL1M.ùN loc. cit.) comr.le ;)?ü"guetia sp. et Symphon±.a ~lobulifera, le "tronc" apparaisse facilement comme une entité ien délimitée dans l'espace, à savoir un axe central continu portant des axes latéraux, pour de nombreux individus, la limite supérieure du "tronc" devient extrêmement floue. C'est par exemple le cas pour des LECYflIIDACEAE-qui réalisent le modèle de Troll. Notre objet n'était pas de reconnaître la 7éritable limite su- périeure de l'axe édificateur, mais de déterminer une limite, facilement reconnaissable à une personne, même no~ spécialiste, effectuant des mesures .. Sur un arbre très réitéré, nous avons donc décidé de choisir comme "tronc", l'axé le plus épais par- tant d'un niveau quelconque de réitération, et, cow~e limite su- périeure du tronc, le niveau de réitération d'où ne partent que des axes de diamètres sensiblement égaux. Les volumes calculés dans cet articie ne sont donc ni des tarifs de cubage, qui me- surent généralement le volume· du fat libre d'un arbre, ni le vol

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.