FREEMAN, T. W. A hundred years of geography. Chicago, Aldine Publishing Company, 1961. 335 pages. Notes bibliographiques.

Affordable Access

Publisher Website

FREEMAN, T. W. A hundred years of geography. Chicago, Aldine Publishing Company, 1961. 335 pages. Notes bibliographiques.

Authors
Publisher
Département de géographie de l'Université Laval
Volume
6
Issue
12
Identifiers
DOI: 10.7202/020389ar

Abstract

FREEMAN, T. W. A hundred years of geography. Chicago, Aldine Publishing Company, 1961. 335 pages. Notes bibliographiques. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par John M. Crowley Cahiers de géographie du Québec, vol. 6, n° 12, 1962, p. 275. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/020389ar DOI: 10.7202/020389ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 04:04 Ouvrage recensé : FREEMAN, T. W. A hundred years of geography. Chicago, Aldine Publishing Company, 1961. 335 pages. Notes bibliographiques. COMPTES RENDUS BIBLIOGRAPHIQUES HISTOIRE DE LA GÉOGRAPHIE FREEMAN, T. W. A h u n d r e d yea r s of geography . Chicago, Aldine Publishing Company, 1961. 335 pages. Notes bibliographiques. Cet ouvrage pourrait s'intituler (( Le rôle des géographes anglais dans la formation de la géographie moderne », car c'est bien là le thème central. À ce titre, l'ouvrage de Freeman apporte une contribution importante à la connaissance des méthodes de la géographie. Dans les ouvrages du même genre publiés précédemment, on avait souvent ignoré l'apport de la géo- graphie anglaise. Pour le reste, il faut bien dire que ce nouveau livre n'ajoute pas beaucoup à des ouvrages devenus maintenant des classique

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.