Affordable Access

Publisher Website

Metabolic stress at cycling critical power vs. running critical speed

Authors
Journal
Science & Sports
0765-1597
Publisher
Elsevier
Volume
29
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.1016/j.scispo.2013.07.014
Keywords
  • Human Endurance
  • Mode Of Exercise
  • Exhaustion
  • Fatigue
  • Endurance Humaine
  • Épuisement

Abstract

Résumé Introduction Cette étude a pour objectif de comparer les réponses physiologiques lors d’un test réalisé en course à pieds à vitesse critique et un test réalisé sur ergocycle à puissance critique. Synthèse des faits Huit participants (33,6±12,1ans) ont réalisé une série de tests exhaustifs à intensité constante pour modéliser la relation vitesse–temps-1 (tapis roulant, gradient de 1 %) et puissance - temps-1 (ergocycle). Les ordonnées à l’origine des deux relations ont été déterminées (vitesse critique [CS], puissance critique [CP]) pour que les participants puissent ensuite effectuer un temps limite à CS et CP (tlim). Ces tlim n’étaient pas différents entre les deux conditions (CS : 30,2±4,7min, CP : 26,8±1,4min, p=0,58). Les VO2 mesurées à la troisième minute des deux tlim n’étaient pas significativement différentes et étaient fortement corrélées (r=0,87, p<0,01). Les valeurs ont approché 86±2 % (CS) et 90±2 % VO2max (CP) en fin d’exercice, sans différence significative entre les deux tests (p<0,05). Conclusion Il existe une intensité critique métabolique qui induit un stress métabolique similaire, ce indépendamment du régime de contraction musculaire.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.