Affordable Access

Evaluation de l'effet matrice lors de l'analyse de stupéfiants par LC-MS-MS

Authors
Publication Date
Keywords
  • Human Health Sciences :: Pharmacy
  • Pharmacology & Toxicology [D20]
  • Sciences De La Santé Humaine :: Pharmacie
  • Pharmacologie & Toxicologie [D20]
Disciplines
  • Biology

Abstract

Diapositive 1 * * Alors que l’addition post-extraction permet de quantifier les EM, quelle que soit leur ampleur, seuls les EM significatifs sont détectables par infusion post-colonne. Enfin, l’effet matrice est un phénomène à la fois composé- et matrice dépendant qui est corrigé de manière adéquate par l’usage de standards internes deutérés, indispensables pour garantir la fiabilité des résultats. M. DEVILLE1, N. DUBOIS1, C. PIRARD1, C. CHARLIER1,2 1. Service de Toxicologie Clinique, Médico-légale, de l’Environnement et en Entreprise, Centre Hospitalier Universitaire, Liège, Belgique 2. Centre Interfacultaire de Recherche du Médicament, Université de Liège, Belgique Evaluation de l’effet matrice lors de l’analyse de stupéfiants par LC-MS-MS Objectif Méthodes Résultats Conclusion Références La chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse (LC-MS) est une technique de choix pour le dosage de diverses substances dans les liquides biologiques. Cependant, ces milieux sont susceptibles de contenir des composés qui vont coéluer avec les analytes d’intérêt et altérer leur ionisation (amplification ou suppression d’ionisation). Ce phénomène, appelé « effet matrice » (EM), peut compromettre la fiabilité des résultats. Il doit donc faire partie intégrante du processus de validation. Le but du présent travail est d’évaluer, au moyen de deux approches distinctes, l’importance de l’EM éventuellement présent lors du dosage de divers stupéfiants dans le sérum et la salive. La première méthode d’évaluation de l’EM est l’addition post-extraction [1] dans laquelle on compare le signal donné par un standard, avec et sans matrice: A = phase mobile enrichie en standard B = matrice extraite puis enrichie en standard EM absolu (%) = B/A x 100 (corrigé ou non par le standard interne) EM relatif (%) = CV (corrigé ou non par le standard interne) Ces deux méthodes ont été utilisées pour évaluer l’effet matrice de deux milieux biologiques, soumis à deux techniques extractives et chr

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.