Affordable Access

Orphée chantre de la douleur et héros de la fatigue chez Peter Handke

Authors
Publisher
Universitat de Lleida
Publication Date
Disciplines
  • Philosophy

Abstract

Orphée chantre de la douleur et héros de la fatigue chez Peter Handke Catherine Porcher - Duportet Université Jean Moulin-Lyon 3 ti Fram;oise Dans tous les juke-boxes de la région il avait un disque dont le titre était POLKA DU SPLEEN. ¡ Dans une ceuvre OU regne l'absence2, ou le malheur est indifférent3, la femme gauchere4, ou la douleur est passée au Chinois5, ou les roles sont distribués entre Sorger6 le soucieux, Loser7 le perdant8, Kobal9 l'écartelé, la douleur tient elle aussi un role important jusque dans la demiere traduction en langue franyaise, Lucie dans la forét avec les trucs-machins1o ou le pere se I Peter HANDKE, Le malheur indiflérent, trad. Anne Gaudu, NRF Gallimard, Paris, 1975, p. 120. Wunschloses Ungliick, Residenz Verlag, Salzburg, 1972. 2 L 'Absence, trad. G.A. Goldschmidt, Gallimard, 1991. Die Abweseheit, Suhrkamp Verlag, Frankfurt am Main, 1987. 3 Le malheur indifférent, op. cit. • La femme gauchere, trad. G.A.Goldschmidt, Gallimard, Paris, 1978. Die linkshiindige Frau, Suhrkamp Verlag, Francfort, 1976. 5 Le Chinois de la douleur, trad. G.A.Goldschmidt, Gallimard, 1986. Der Chinese des Schmerzes, Suhrkamp Verlag, Francfort, 1983. 6 Lent Retour, trad. G.A. Goldschmidt, Gallimard, 1982. Langsame Heimkehr, Suhrkamp Verlag, 1979. 7 Le Chinois de la douleur, op. cit. 8 Le narrateur s'en défend toutefois: Mon nom «LoseT» ( ... ) ne signifie pas «un perdant», mais il est bien plutót en rapport avec le verbe «losen» une expression populaire autrichienne pour «épieT» ou «tendre l'oreille». 9 Le Recommencemenl, trad. Claude Porcell, Gallimard, 1989. Die Wiederholung, Suhrkamp Verlag, Francfort. 10 Trad. GAG, 2002, Gallimard. Lucie im Wald mil den Dingsda, Suhrkamp Verlag, 1999. 203 nomme Zitterer, c'est-a-dire celui qui tremble. Cette écriture du malaise est peuplée de personnages en crise, en proie aux affres de la solitude, de l'incommunicabilité, de la pertede tout repere métaphysique. Le héros hand- kéen est douloureux et sa dou

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.