Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Factors predictive of alcohol abstention after resident detoxication among alcoholics followed in an hospital outpatient center

Authors
  • Ève Gelsi
  • Geoffroy Vanbiervliet
  • Faredj Chérikh
  • Eugénia Mariné-Barjoan
  • Régine Truchi
  • Kamel Arab
  • Jean-Marie Delmont
  • Albert Tran
Journal
Gastroentérologie Clinique et Biologique
Publisher
Elsevier
Publication Date
Jan 01, 2007
Volume
31
Identifiers
DOI: 10.1016/s0399-8320(07)89436-x

Abstract

Résumé Objectifs Nous avons mené une étude prospective entre janvier 2004 et septembre 2005 dans le service d’Hépato-Gastroentérologie et le Centre de Cure Ambulatoire en Alcoologie (CCAA) de l’hôpital l’Archet à Nice afin d’étudier la population hospitalisée pour sevrage alcoolique, leur suivi, et de déterminer les facteurs prédictifs favorisant l’abstinence. Malades et méthodes Cent quinze malades (79 hommes, 36 femmes, âge moyen 45,9 ± 10,7 ans), ont été hospitalisés pour sevrage alcoolique. Les données démographiques, sociales, médicales concernant la consommation alcoolique et les éventuelles coaddictions étaient notées à l’inclusion et 6 mois après. Les malades non revus en consultation étaient recontactés par téléphone. Résultats Parmi les cent quinze malades inclus dans l’étude, seuls 73 malades étaient toujours suivis à 6 mois. Le taux d’abstinence chez ces malades était de 54,8 %. Les facteurs de mauvais pronostic de sevrage étaient: l’absence de domicile (P = 0,04), la durée d’alcoolisation (P = 0,04), le tabagisme (P = 0,02), la substitution (P = 0,04) et le caractère polyaddictif (P = 0,04). En analyse multivariée, la polyaddiction était le seul facteur indépendant prédictif d’échec au sevrage. La prise de traitement type Naltrexone ou Acamprosate n’était pas associée à un taux de sevrage plus important. Conclusion Le suivi des malades alcoolodépendants est difficile avec un nombre important de perdus de vue. Il est indispensable de repérer de manière précoce un profil de malades rechuteurs probables (anciens buveurs, polyaddictifs) afin de mettre en place une prise en charge pluridisciplinaire adaptée.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times