Superstition et divination

Affordable Access

Publisher Website

Superstition et divination

Authors
Publisher
Faculté de théologie de l'Université de Montréal
Volume
8
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.7202/005013ar

Abstract

Superstition et divination Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Guy Lapointe Théologiques, vol. 8, n° 1, 2000, p. 5-8. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/005013ar DOI: 10.7202/005013ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 08:34 « Superstition et divination » LIMINAIRE Superstition et divination Guy LAPOINTE Faculté de théologie Université de Montréal 8/1 (2000)Guy Lapointe Ce que nous appelons superstition n’est-elle pas la religion des autres? Maurice Gruau1 Superstition, divination, religion : ces trois termes constituent un entrecroisement dont on a bien du mal à saisir non seulement la dyna- mique interne, mais surtout la rationalité de chacune des expériences que ces mots recèlent. De ces trois termes, celui de superstition est, pour bien des personnes, carrément péjoratif et exprime un jugement de valeur, tout comme le mot secte aujourd’hui. Pour d’autres, superstition et divination font partie de ce « bricolage », si caractéristique de tout système religieux et même culturel. A cet égard, la superstition, pas plus que la divination ne seraient vraiment pas opposées à la religion. Autant que du bons sens dont parle Descartes, on pourrait dire de la superstition et de la divination

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Platon et la divination

on Revue des Études Grecques Jan 01, 1970

Platon et la divination

on Revue des Études Grecques Jan 01, 1970

Dolmen et Superstitions

on Bulletins de la Société d anth... Jan 01, 1900

Dolmen et Superstitions

on Bulletins de la Société d anth... Jan 01, 1900
More articles like this..