Affordable Access

Publisher Website

Évaluation de la gravité des lésions du ligament collatéral latéral de cheville : étude de corrélation clinique-échographie

Authors
Journal
Journal de Traumatologie du Sport
0762-915X
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
28
Issue
4
Identifiers
DOI: 10.1016/j.jts.2011.10.009
Keywords
  • Entorse
  • Cheville
  • Évaluation
  • Échographie
  • Sprain
  • Ankle
  • Evaluation
  • Ultrasonography
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé L’examen clinique est parfois insuffisant pour évaluer la gravité d’une entorse du ligament collatéral latéral (LCL) de la cheville, ce qui rend difficile le choix du traitement le plus approprié. Le but de ce travail était de comparer rétrospectivement les signes cliniques de gravité observés ou rapportés deux jours après le traumatisme et les résultats échographiques chez des patients ayant présenté un traumatisme récent de la cheville. Entre le 1 er mai et le 1 er novembre 2004, 34 patients adressés dans le service de médecine du sport ont été examinés cliniquement de façon standardisée deux jours après le traumatisme, et ont bénéficié d’une échographie faite par le même opérateur. Aucun signe clinique unique isolé n’était corrélé à la gravité des lésions ligamentaires révélée par l’échographie. Le raisonnement sur l’ensemble des signes cliniques semble mieux orienter pour le diagnostic de la présence ou l’absence d’une rupture ligamentaire : valeur prédictive positive si présence de tous les signes égale à 75 % pour le ligament talofibulaire antérieur (LTFA) et 88 % pour le ligament calcanéofibulaire (LCF) ; valeur prédictive négative si absence de tous les signes de gravité égale à 80 % pour le LTFA et 62 % pour le LCF. Ces résultats confirment l’absence de corrélation anatomoclinique dans les entorses de cheville. Ils soulèvent des questions quant à la pertinence des classifications cliniques et suggèrent de proposer un élargissement des indications de l’examen échographique dans des situations ambiguës, en particulier pour les athlètes présentant peu de signes de gravité, afin d’assurer un traitement optimal et une récupération plus rapide.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.