Le père, le fils et le truand. 3 :10 To Yuma de James Mangolc

Affordable Access

Le père, le fils et le truand. 3 :10 To Yuma de James Mangolc

Authors
Publisher
Association des cinémas parallèles du Québec

Abstract

Le père, le fils et le truand / 3 :10 To Yuma de James Mangolc Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Guillaume Harvey Ciné-Bulles, vol. 25, n° 4, 2007, p. 60-61. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/33530ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 05:23 « Le père, le fils et le truand » Ouvrage recensé : 3 :10 To Yuma de James Mangolc CRITIQUES • 3 :10 To Yuma de James Mangolc Le père, le fils et le truand GUILLAUME HARVEY La constante baisse de popularité du western, depuis la fin des années 1960, est difficile à expliquer. Bien qu'il y ait eu un certain regain de popula- rité pour le genre au début des années 1990, très peu de films ont fait honneur au genre depuis l'incontournable Unforgiven de Clint Eastwood, il y a maintenant 15 ans. Pourtant, lorsque bien utilisé, il permet, grâce entre autres à ses codes familiers, de mettre en scène des conflits moraux d'une complexité intéressante. C'est exactement là que se situe tout l'inté- rêt de 3 : 10 To Yuma, de James Mangold (Walk the Line), qui persiste dans la lignée des plus grands westerns, à l'encontre de la récente tendance qui consiste à privilé- gier les scènes d'actions excitantes au sein d'un conflit manichéen.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.