Affordable Access

Publisher Website

Évaluation systématique et suivi des prescriptions médicamenteuses des patients admis en soins de longue durée

Authors
Journal
NPG Neurologie - Psychiatrie - Gériatrie
1627-4830
Publisher
Elsevier
Identifiers
DOI: 10.1016/j.npg.2014.07.002
Keywords
  • Juste Prescription
  • Médicaments
  • Soins De Longue Durée
  • Sujet âgé
  • Polymédication
  • Right Drug Prescription
  • Long-Term Care
  • Elderly
  • Polymedication
Disciplines
  • Medicine
  • Pharmacology
  • Philosophy

Abstract

Résumé Afin d’optimiser la prescription médicamenteuse des résidents admis en soins de longue durée, nous avons conduit une analyse rétrospective de toutes les ordonnances des patients admis dans le département entre le 1er janvier et le 30 juin 2013. Cette analyse consistait à répondre, pour chaque ligne médicamenteuse, à la présence d’une indication de prescription, du caractère approprié de la dose et de la durée de prescription et enfin à l’indication à poursuivre ou non la prescription au-delà de la date d’évaluation. Cette analyse a été pratiquée de façon indépendante par deux médecins gériatres en se basant sur les données contenues dans le dossier médical des patients considérés. Le caractère justifié d’une prescription était défini à partir des données d’autorisations de mise sur le marché (AMM) des médicaments considérés, de la liste française des médicaments potentiellement inappropriés chez le sujet âgé, des indications basées sur les preuves et de certains principes d’éthique clinique de la médecine gériatrique. Pour 50 ordonnances médicamenteuses analysées, cette démarche a permis une réduction moyenne de trois lignes de prescription médicamenteuse par résident. Le taux de prescriptions non appropriées (indication) était de 41 %, les durées inadaptées concernaient 16 % des prescriptions et les doses non adaptées 23 % ; 43 % des traitements médicamenteux n’ont pas été poursuivis. Cette évaluation systématique des ordonnances médicamenteuses à l’admission est maintenant pérenne en soins de longue durée. Elle permet d’atteindre un objectif de juste prescription, de lutter contre la polymédication et la iatrogénie évitable chez le sujet âgé.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.