Affordable Access

Publisher Website

103 Qualité du scellement tibial dans les arthroplasties totales du genou : scellement en un ou deux temps des pièces tibiale et fémorale. Étude prospective comparative

Authors
Journal
Revue de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l Appareil Moteur
0035-1040
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
93
Issue
7
Identifiers
DOI: 10.1016/s0035-1040(07)79476-x

Abstract

Objectifs Le scellement tibial dans les prothèses totales de genou peut s’effectuer indépendamment en flexion en maintenant une pression axiale sur l’implant, ou en extension une fois la prothèse réduite avec une compression mutuelle des implants tibiaux et fémoraux. L’objectif de cette étude était de déterminer s’il existe une différence dans la qualité du scellement de l’implant tibial selon la technique utilisée : indépendante en flexion, ou simultanée en extension. Matériel et Méthode Il s’agit d’une étude prospective comparative où 2 groupes de 20 patients ont bénéficié alternativement d’une prothèse totale du genou dont l’implant tibial a été scellé indépendamment (Groupe 2) ou non (Groupe 1). Les surfaces spongieuses étaient préparées avec une technique d’irrigation et de lavage non pressurisé. L’os spongieux était aspiré par la tranche de section jusqu’à la mise en place du ciment. Un ciment radio opaque de viscosité standard, de type CMW3™ était utilisé. Des radiographies postopératoires du genou à sept jours et à un mois ont été pratiquées afin d’évaluer la profondeur de pénétration du ciment dans l’os spongieux par zones, le positionnement des implants, la présence de liserés précoces, de débris de ciment. Ces radiographies ont été effectuées sous contrôle scopique afin d’enfiler au mieux l’interligne articulaire et le plateau tibial. Résultats La pénétration du ciment dans le plateau tibial est significativement plus importante dans le Groupe 2 pour les zones 1, 2 (p < 0,01) et 3 (p < 0,05) de face. 15 liserés précoces sur les 20 retrouvés concernaient le groupe 1 (p < 0,01). Des débris et microfractures du ciment ont été retrouvés dans 5 cas pour le groupe 1 (un cas pour le groupe 2). Le positionnement des implants n’a pas été influencé par la technique de scellement utilisée. Conclusion Cette étude montre l’intérêt théorique et radiographique du scellement indépendant en flexion de l’implant tibial des prothèses totales du genou. Le maintien de la pressurisation est important car il conditionne la qualité de l’interpénétration du ciment dans l’os spongieux.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.