Affordable Access

Publisher Website

Frank Lanot, Daniel Pimbé, André Ropert, Catherine Roux-Lanier, La culture générale de A à Z. Paris, Éditions Hatier, 2004 [1998], 415 p.

Authors
Journal
Laval théologique et philosophique
0023-9054
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
64
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.7202/018541ar
Disciplines
  • Political Science
  • Religious Science

Abstract

Frank Lanot, Daniel Pimbé, André Ropert, Catherine Roux-Lanier, La culture générale de A à Z. Paris, Éditions Hatier, 2004 [1998], 415 p. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Yves Laberge Laval théologique et philosophique, vol. 64, n° 1, 2008, p. 211-212. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/018541ar DOI: 10.7202/018541ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 02:56 Ouvrage recensé : Frank LANOT, Daniel PIMBÉ, André ROPERT, Catherine ROUX-LANIER, La culture générale de A à Z. Paris, Éditions Hatier, 2004 [1998], 415 p. RECENSIONS 211 en 1985, dans une notification relative à un ouvrage de L. Boff. On se demande pourquoi on ignore tous ces écrits — et bien d’autres — lorsqu’on traite de ces questions. De même, le lecteur reste perplexe lorsqu’on traite du rapport entre l’ecclésiologie de com- munion et la subsidiarité (p. 151 et suiv.) sans renvoyer au débat sur cette question lors de l’assem- blée extraordinaire du synode de 1985, ou lorsqu’on aborde le sujet des conférences épiscopales, sans renvoyer à Apostolos Suos, pour conclure que « les résultats déjà atteints — au chapitre de l’importance du rôle joué par les conférences épiscopales dans les relations entre Égl

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.