Affordable Access

Publisher Website

De la ville idéelle à la ville idéale : l’invention de la place royale à Québec

Authors
Journal
Revue d histoire de l Amérique française
0035-2357
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
56
Issue
4
Identifiers
DOI: 10.7202/007783ar
Source
legacy-msw
Disciplines
  • Political Science

Abstract

En 1931, on installait dans la basse-ville de Québec un nouveau monument : curieusement anachronique, le buste de Louis xiv — cadeau du gouvernement français — consacra ce qui, depuis, paraît appartenir à des temps immémoriaux : le nom du lieu, « Place-Royale », et sa vocation de « berceau de la francophonie ».Or, la place royale en question, bien plus que quelque roi, représentait en fait l’idéal d’une histoire, articulée par une rumeur qu’on attribuait au xviie siècle même, et qui avait jusqu’à modulé, prévenu, voire freiné l’aménagement du lieu. Cet article retrace l’invention de cette ville virtuelle, dont les péripéties sur papier, à partir de l’obscur dessein d’un intendant français, interrogent la distribution des rôles, de l’idéal et du territoire, dans la genèse de l’identité de la ville. L’atterrissage de la représentation qu’on avait forgée ne se fit d’ailleurs pas sans violence : à la conformité de la « place royale sur papier », on finit en effet par sacrifier la basse-ville à un chantier de rénovation urbaine, pour y « restaurer » cet imaginaire tenace d’une intention projetée, par la fin du xxe siècle, sur les origines de la ville…

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.