Affordable Access

Publisher Website

Aggravation des hépatopathies liées à l’obésité par les xénobiotiques

Authors
Journal
Nutrition Clinique et Métabolisme
0985-0562
Publisher
Elsevier
Volume
28
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.1016/j.nupar.2013.10.001
Keywords
  • Xénobiotique
  • Médicament
  • Hépatotoxicité
  • Obésité
  • Stéatose
  • Xenobiotic
  • Drug
  • Hepatotoxicity
  • Obesity
  • Steatosis
Disciplines
  • Biology
  • Pharmacology

Abstract

Résumé Un nombre croissant d’investigations cliniques et expérimentales indique que certains xénobiotiques peuvent aggraver les hépatopathies associées à l’obésité. En effet, différents médicaments, certains toxiques industriels et l’intoxication alcoolique peuvent majorer la stéatose dysmétabolique, ou accélérer la progression de cette stéatose en stéatohépatite non alcoolique. De plus, du fait de l’augmentation de l’activité de différents cytochromes P450 au cours des hépatopathies dysmétaboliques, certains xénobiotiques peuvent être biotransformés plus facilement en métabolites réactifs cytotoxiques et entraîner une cytolyse hépatique aiguë plus sévère. Des études cliniques et des recherches expérimentales sont maintenant nécessaires afin d’identifier tous les xénobiotiques qui sont particulièrement hépatotoxiques dans un contexte d’obésité et de déterminer les mécanismes mis en jeu. Cette problématique est d’autant plus importante si l’on considère la prévalence alarmante du surpoids et de l’obésité dans de nombreux pays, ainsi que le nombre important de médicaments administrés aux patients obèses pour le traitement de leurs pathologies dysmétaboliques.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.