Affordable Access

Sorbier des oiseleurs

Authors
Publisher
Publications Gaëtan Lévesque
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Sorbier des oiseleurs Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Diane-Monique Daviau XYZ. La revue de la nouvelle, n° 48, 1996, p. 39-44. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/4370ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 11:39 « Sorbier des oiseleurs » 39 Sorbier des oiseleurs Diane-Monique Daviau I aut comme trois pommes, le gamin, si ce n'est plus petit encore. Chemisette coquille d'œuf, culotte marine bien coupée, bien pressée, sandales neuves que l'enfant n'a pas encore apprivoisées. Les cheveux, coupés comme ceux d'un monsieur, coiffés artistiquement par la mère et qu'on dirait laqués, contrastent mille fois avec le minois du gamin : cet enfant-là, un bébé encore, a le regard tout ébouriffé, le sourire coquin, il s'émer- veille d'un rien et un rien le fait pleurer. Tenu par la main de sa mère, l'enfant trottine gentiment malgré le cuir neuf qui lui blesse les pieds. La mère ressemble à une reine, et le fils joue le rôle du petit prince. Mais malgré tous les efforts de la reine, il y a toujours quelque chose qui cloche, dans ce beau tableau, toujours quelque chose qui échappe à sa vigilance, par exemple le poi- gnet de l'enfant, qui soudain n'est pas assez princier pour reste

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.