Affordable Access

Publisher Website

Indication de la sclérothérapie dans le traitement de l’escarre ischiatique. À propos de 13 cas

Authors
Journal
Annales de Chirurgie Plastique Esthétique
0294-1260
Publisher
Elsevier
Volume
57
Issue
6
Identifiers
DOI: 10.1016/j.anplas.2009.11.019
Keywords
  • Escarre Ischiatique
  • Sclérothérapie
  • Lambeaux
  • Ischiatic Pressure Sore
  • Sclerotherapy
  • Flap
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé Introduction L’escarre ischiatique, pathologie fréquente chez le patient paraplégique et habituellement traitée par des lambeaux musculaires et fasciocutanés, présente un important taux de récidive. La sclérothérapie, par injection directe dans la cavité de l’escarre d’éthanol pur, est, dans certaines indications, une alternative thérapeutique avantageuse. Patients et méthode Une sclérothérapie était effectuée chez 13 patients, dans le service de chirurgie plastique, pour traiter des escarres ischiatiques présentant une poche de décollement et une perte de substance cutanée limitées. Résultats La durée moyenne d’hospitalisation était de 24 jours. Une fermeture complète de l’escarre sans cavité résiduelle était obtenue chez neuf patients (65 %) à la sortie. Deux patients présentaient un retard de cicatrisation superficiel sans ouverture de la cavité. Deux autres patients avaient une récidive précoce et étaient traités par une nouvelle séance de sclérothérapie permettant une fermeture complète au deuxième mois postopératoire après des soins simples. Le suivi moyen postopératoire était de 14,6mois (de quatre à 24mois). Douze patients gardaient une cicatrice stable dans le temps. Un seul patient récidivait à 12mois. Conclusion La sclérothérapie par injection d’éthanol pur, indiquée dans certains types d’escarres ischiatiques, est simple, rapide, efficace et permet une cicatrisation stable. La durée d’hospitalisation est plus courte et le taux de récidive comparable aux autres techniques de couverture.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.