Affordable Access

Extraction instrumentale et risque d'anémie : étude de cohorte historique

Authors
  • Deroo, Adeline
Publication Date
Jun 16, 2020
Source
Hal-Diderot
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Objectifs : Déterminer si le recours à l'extraction instrumentale lors d'un accouchement par voie basse est un facteur de risque d'anémie du post-partum. Méthodes : Étude observationnelle de cohorte historique monocentrique dans laquelle au total 261 patientes ont été incluses : 136 ayant accouché par voie basse spontanée (VBS), et 125 ayant accouché avec extraction instrumentale. La cohorte de femmes ayant accouché par VBS a été tirée au sort parmi la base de données des naissances eutociques 2013-2015. Et la cohorte de femmes ayant accouché avec extraction instrumentale en 2015 a été recueillie par revue rétrospective structurée du dossier obstétrical. Le critère de jugement principal était l'anémie, définie comme une valeur d’hémoglobine inférieure à 110g/L sur la NFS systématique réalisée à J2 du post-partum. Le critère secondaire était l'anémie au seuil d'hémoglobine de 100g/L. Les facteurs de risque d'anémie ont été étudiés en analyse univariée. Résultats : Pour les accouchements par VBS, le taux d'hémoglobine à J2 était significativement plus élevé, à 113g/L, comparé à 103g/L en cas d'extraction instrumentale (p<0,001). Les facteurs associés à une augmentation significative du risque d'anémie pour les deux seuils d'hémoglobine étaient les extractions instrumentales, la primiparité, le type de déchirure, l'épisiotomie, les pertes sanguines et l'âge maternel. D'autres facteurs associés ont été mis en évidence tels que l'âge gestationnel pour le seuil de 110g/L, et l'utilisation du forceps ainsi que le périmètre crânien du nouveau-né pour le seuil de 100g/L. Conclusion : Les extractions instrumentales augmentent significativement le risque d'anémie dans le post-partum.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times