Affordable Access

Evaluation of pain management during vaccination in children under four month / Evaluation de la prise en charge antalgique lors de la vaccination chez les enfants de moins de 4 mois

Authors
  • DEGORRE, Coralie
  • FONTAINE, Cécile
Publication Date
Jan 01, 2013
Source
OpenGrey Repository
Keywords
Language
French
License
Unknown

Abstract

CONTEXTE : La prise en charge de la douleur est devenue une préoccupation majeure ces dernières années. Les stimulations douloureuses sont présentes chez le nourrisson et peuvent parfois être anticipables, notamment lors des injections de vaccins. L'utilisation d'antalgiques lors des actes douloureux a montré son efficacité, mais ces moyens bien que connus ne sont pas toujours systématiques. L objectif de cette étude est d'évaluer le ressenti douloureux des moins de quatre mois lors de la réalisation des vaccins dans la région amiénoise pour permettre d'essayer de dégager une prise en charge antalgique efficace. MATERIELS ET METHODES : Une étude observationnelle d'une durée de six mois a été réalisée au CHU d'Amiens et dans les services de PMI de la Somme comportant deux parties: une première partie recueillant les habitudes de pratiques vaccinales des pédiatres de Picardie et une deuxième partie évaluant le ressenti douloureux en consultation lors des vaccins à l'aide du temps de pleurs et de la valeur du DAN au moment de l'injection en fonction du type d'antalgie reçue (solution sucrée, succion, crème anesthésiante ou rien) et du type de vaccin (Infanrix® ou Prévenar®). RESULTATS : 144 enfants ayant reçu deux injections et ayant un DAN < 4 ont été inclus dans cette étude. Aucune différence significative n'a été mise en évidence entre les différents antalgiques utilisés. Par contre les enfants installés dans les bras de leurs parents semblaient moins ressentir la douleur que sur la table d'examen lors du Prevenar® (valeur DAN p < 0,04). L'Infanrix® était toujours réalisé en premier et semblait être moins douloureux que le Prévenar®, car le temps de pleurs était significativement plus court (p < 0,001). En fin de consultation, tous les enfants avaient une valeur de DAN inférieure à 3 et ne nécessitaient pas d'antalgique supplémentaire. CONCLUSION : Nous n'avons pas pu dégager une prise en charge antalgique optimale devant l'absence de différence significative entre les différents groupes d'antalgiques. Par contre cette étude montre l'importance d'une préparation optimale au geste et d'une évaluation systématique du ressenti douloureux à chaque acte invasif. / BACKGROUND: Strategies to improve pain management in children have been developed for the last years. Invasive procedures in children can often be anticipated. Vaccination is the most common iatrogenic procedure during childhood. Treatments can prevent pain but they are not enough used. The aim of this study was to evaluate the pain level in children under four months during vaccination according to pain management. METHODS: A six month observational study was performed in University Hospital of Amiens. A first part of the study focused on paediatricians of Picardie in order to assess their usual analgesic therapy during vaccination. A second part of the study evaluated pain level in children under four month during vaccination. Pain level was assessed with time of cry and acute pain in newborn infants scale (DAN, douleur aigüe du nouveau-né) according analgesic therapy (oral sucrose, local Lidocaïne-Prilocaïne), order of vaccines (the diphtheria, polio, and tetanus toxoids and acellular pertussis and Haemophilus influenzae type b (DPTaP-Hib) vaccine and the pneumococcal conjugate vaccine) and parents contact. RESULTS: 144 infants under four months receiving two vaccines with a DAN scale assessment were included in our study. No significant difference was observed between the different analgesic therapies. DAN score was lower for infants held by parents (DAN = 7) compared to infants in examination table (DAN = 8, p<0,05) during pneumococcal conjugate vaccine. DPTaP-Hib vaccine was less painful (Cry duration = 33 sec; DAN = 5,3) compared to pneumococcal conjugate vaccine (Cry duration = 61 sec; DAN = 7,1). At the end of visit, all the children included had a DAN value under 3 and did not need furthermore analgesic therapy. CONCLUSION: In this study, we don't observed an optimal analgesic therapy to decrease pain expression in infants during vaccination. But anticipation of pain procedure are essential and need an pain evaluation for each invasive care. / AMIENS-BU Santé (800212102) / Sudoc / Sudoc / France / FR

Report this publication

Statistics

Seen <100 times