Affordable Access

Evaluation de l’impact écotoxicologique de l’irrigation de cultures maraichères avec des eaux usées contaminées avec des pesticides et des produits pharmaceutiques

Authors
  • Gallego Blanco, Sara
  • Beguet, Jérémie
  • Rouard, Nadine
  • Devers, Marion
  • Perez, Sandra
  • Chiron, Serge
  • Barceló, Damià
  • Martin, Fabrice
Publication Date
Nov 05, 2019
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
English
License
Unknown
External links

Abstract

Le changement climatique cause des sécheresses récurrentes dans le pourtour Méditerranéen qui menacent les productions agricoles. Dans ce contexte, la Commission Européenne a récemment proposé un texte définissant le minimum requis pour proposer une réglementation visant à autoriser la réutilisation des eaux usées pour l’irrigation des cultures. Une des problématiques majeures associée à la réutilisation des eaux usées en agriculture est l’apport de contaminants chimiques, tels que les pesticides ou les composés pharmaceutiques (incluant les antibiotiques). En effet, ils peuvent non seulement causer un impact écotoxicologique sur les organismes vivants dans le sol mais également être transférés dans la plante cultivée et ainsi contaminer la chaîne alimentaire.Dans ce contexte, le projet Européen AWARE coordonné par Pr Barcelo vise à évaluer le risque environnemental lié à l’irrigation de cultures maraichères avec des eaux usées contaminées avec des pesticides et des composés pharmaceutiques. Je présenterai les résultats obtenus dans une expérimentation testant ‘le pire scénario’, conduite dans des conditions contrôlées en serre, pour évaluer la dynamique et l’impact écotoxicologique de micropolluants organiques apportés par les eaux usées. Cette expérimentation a consisté à réaliser deux cycles de culture de salades sur un sol agricole arrosé soit avec de l’eau pure soit avec des eaux usées dopées avec 10 ou 100 ppb d’un cocktail de 14 micropolluants (6 traitements, 5 réplicats, n=30 par cycle de culture). A la fin de chaque cycle de culture plusieurs mesures ont été réalisées : croissance et taux de mycorhization des plantes ; dynamique des composés organiques dans le sol et la plante ; abondance, composition et diversité des communautés fongiques et bactériennes par qPCR et séquençage à haut débit, respectivement ; activité de guildes fonctionnelles impliquées dans le cycle de l’azote et la biodégradation des antibiotiques (sulfonamides). Une synthèse de ces résultats sera présentée à cette conférence.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times