Affordable Access

Etude du facteur de réparation de l’ADN, Xeroderma pigmentosum du groupe C (XPC), dans les cellules souches hématopoïétiques

Authors
  • Zebian, Abir
Publication Date
Dec 12, 2014
Source
HAL-UPMC
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Les dommages de l'ADN peuvent s’accumuler dans les cellules souches hématopoïétiques(CSH) suite aux stress externes ou métaboliques et perturber leur fonctionnement et/ou leur maintien.La réparation par excision de nucléotides (NER), initiée par l’arrêt de la transcription (TCR) ou par lareconnaissance de distorsions des régions non transcrites (GGR) de l’ADN, est nécessaire àl’hématopoïèse à long terme. XPC, un facteur clé du système GGR, participe à d’autres réponses austress oxydatif. Le laboratoire a montré que la perte de XPC provoque l’accumulation de mutations, unstress métabolique et la carcinogenèse. Notre objectif est d’évaluer son expression et son rôle dans lemaintien et la différenciation des CSH. Nos résultats montrent qu’il est plus exprimé dans les cellulesimmatures CD34+ que dans les CD34- matures. Aussi, XPC apparaît sous trois poids moléculairesdifférents certainement liés à des modifications post-traductionnelles. Son extinction par ARNinterférence n'affecte ni la prolifération ni la capacité progénitrice in vitro des cellules CD34+.Cependant, les cellules déficientes implantées chez des souris immunodéficientes disparaissentprogressivement suggérant une perte des CSH ou de leur capacité de différenciation. Postulant queles mutations s’accumulent avec le temps, nous avons étudié l’hématopoïèse chez des sourisdéficientes en XPC jeunes et âgées. Les différences décrites dans l’hématopoïèse chez les individusjeunes et âgés sont retrouvées mais, de manière surprenante, aucune différence entre les animauxsauvages et mutés quelque soit l’âge ou le stress génotoxique n’est observée. Les résultats obtenussur les cellules humaines démontrent un rôle potentiel de XPC dans l’hématopoïèse, mais denouvelles investigations sont nécessaires pour mieux comprendre les mécanismes impliqués, et lapossible participation de XPC dans la leucémogenèse.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times