Affordable Access

Access to the full text

Caractéristiques épidémiologiques du paludisme dans la commune de Corail, Grande Anse, Haïti

Authors
  • Raccurt, C. P.1
  • Brasseur, P.2
  • Lemoine, F.3
  • Cicéron, M.1
  • Existe, A.1
  • Boncy, J.1
  • 1 Laboratoire national de santé publique, Port-au-Prince, Haïti , Port-au-Prince (Haiti)
  • 2 Institut de recherche pour le développement, Dakar, Sénégal , Dakar (Senegal)
  • 3 Ministère de la santé publique et de la population, Programme national de contrôle de la malaria, Port-au-Prince, Haïti , Port-au-Prince (Haiti)
Type
Published Article
Journal
Bulletin de la Société de pathologie exotique
Publisher
Lavoisier
Publication Date
Aug 26, 2014
Volume
107
Issue
5
Pages
337–341
Identifiers
DOI: 10.1007/s13149-014-0391-4
Source
Springer Nature
Keywords
License
Yellow

Abstract

Le paludisme est considéré comme un problème de santé publique majeur en Haïti. Cependant l’impact réel de cette endémie sur la santé y est mal connu. L’objectif de cette étude est de vérifier l’importance du paludisme comme cause de consultation à l’hôpital et le taux de portage de gamétocytes dans la population dans une commune du département de la Grande Anse où la prévalence du paludisme est considérée la plus forte d’Haïti. L’analyse des statistiques hospitalières de Corail (Grande Anse) montre que seulement 17,4 % des consultations pour fièvre sont dues au paludisme confirmé à l’examen microscopique. La fraction de la population la plus touchée est celle des adultes âgés de 15 à 39 ans (55 % des cas). Les enfants âgés de moins de 5 ans ne représentent que 11 % des cas. Une enquête communautaire a montré la rareté du portage de gamétocytes dans la population (0,9 %). En Haïti, les caractéristiques épidémiologiques du paludisme doivent être mieux précisées par des études de terrain documentées en vue d’adapter la stratégie de lutte pour une plus grande efficacité.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times