Affordable Access

Environnements virtuels immersifs pour l'apprentissage des langues dans un paradigme enactif : quelle place pour l'empathie et les émotions ?

Authors
  • Privas-Bréauté, Virginie
Publication Date
Jan 01, 2022
Source
HAL-SHS
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Aden (2013) a mis en avant la valeur didactique des pratiques théâtrales en classe de langue lorsqu’il s’agit d’interagir, communiquer avec autrui et, in fine, apprendre une langue étrangère. Ces échanges nécessaires passent d’abord par des interactions non-verbales portées par le corps et les émotions, puis en second lieu, par la langue. Ayant pour dessein de reproduire le monde réel, les environnements virtuels immersifs (EVI) sont progressivement introduits en classe de langue afin de permettre aux apprenants de s’entrainer à la vie réelle dans des situations fictives transférables, notamment d’un point de vue professionnalisant (Wigham et Chanier, 2013) dans des contextes que le jeu théâtral ne pourrait aisément offrir sans un effort d’imagination. Nous avons souhaité étudier le degré d’immersion de ces EVI dans le cadre de l’apprentissage de l’anglais et avons proposé à des étudiants de plusieurs universités françaises de se livrer à de courtes expérimentations. Notre questionnement porte sur la capacité des apprenants à entrer en résonance motrice dans les EVI à travers leurs avatars, que nous pouvons considérer comme des métaphores des corps des apprenants, et donc à répondre à toutes les conditions nécessaires à l’émergence du sens en codétermination des situations.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times