Affordable Access

Effets de l’enseignement sur la santé psychique de professeurs des écoles. Le cas de la natation et de l’enseignement moral et civique (EMC)

Authors
  • Fix-Lemaire, Séverine
  • Laugier, Matthieu
Publication Date
Sep 13, 2022
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Ce travail interprétatif à visée compréhensive a pour objectif de poser un regard orienté par la psychanalyse en sciences de l’éducation et de la formation sur les effets de l’enseignement de la natation ou de l’EMC sur des enseignants du 1er degré en France.Au sein de l’école primaire, la polyvalence inhérente au métier de professeur des écoles (PE) amène ces derniers à enseigner l’ensemble des disciplines du programme. Or, ces deux disciplines singulières, l’une par le rapport au corps et au milieu aquatique, l’autre par la confrontation à la morale, semblent soumettre certains PE à un embarras, au sens de Lacan (2004), dont les causes inconscientes affecteraient leur santé psychique.Le cadre méthodologique repose sur la démarche clinique qui engage la subjectivité du chercheur à chaque étape. Cette démarche est basée sur l’analyse interprétative des paroles, enregistrées et intégralement retranscrites, de sujets écoutés lors d’entretiens individuels. Elle vise à co-construire du savoir avec le sujet et se concrétise par des constructions de cas.Les résultats montrent que des PE, concernés par l’enseignement de la natation ou de l’EMC, ont des « raisons vraies », autrement dit « des motifs issus de leur structure psychique » (Montagne, à paraitre) qui provoquent « un rapport affecté et affectant » (Fix-Lemaire, Laugier, 2020) à ces enseignements.Ce rapport significatif d’un mal-être professionnel s’illustre notamment à travers des formes d’inhibition pédagogique : « à la piscine y’a trop de stress qui m’envahissent et je me bloque je sens bien que j’suis bloquée ». Cela ne serait pas sans effet sur la qualité de transmission des contenus d’enseignement et par conséquent aurait un impact négatif sur l’image que le PE perçoit de lui enseignant : « je bloque la parole parce que à certains moments j’ai peur de pas être comme il faudrait être ». Dans le rapport à ces disciplines, le bien-être professionnel de ces PE, ainsi pris dans un cercle vicieux, serait alors mis à mal.Dès lors, questionner le « rapport affecté et affectant » de certains PE à l’enseignement de la natation ou de l’EMC engage à penser, en formation, un accompagnement (Paul, 2004) qui, en proposant de prendre en compte et de prendre en charge l’embarras qu’il constitue, considérerait la singularité de chaque PE en lui permettant, dans la logique exposée par Devereux (1967), « de se comprendre [lui]-même » pour viser un bien-être professionnel.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times